Ces trois derniers mois nous avons animé plusieurs séminaires, participé à des tables rondes autour l’apport de l’intelligence artificielle dans le domaine des RH. Il apparaît assez évident que le sujet divise les professionnels RH.

Bien souvent, lors des échanges, nous nous rendons compte que cette situation est due à 4 phénomènes:

  • L’obligation de savoir ce que l’on entend par IA et d’adopter une définition commune… pour parler de la même chose bien sûr, mais surtout apprivoiser ce terme qui est employé de plus en plus fréquemment et pas toujours de façon appropriée.
  • La nécessité d’aborder le sujet avec des exemples concrets qui permettent, chacun dans son contexte, celui de son métier, son entreprise, son secteur d’activité, de se projeter dans les usages qui pourraient être pertinents.
  • L’importance d’être plus à l’aise avec la technologie. Car IA rime souvent avec Startup, Data Science, … mais est ce vraiment au DRH de plonger dans cet univers? Jusqu’où?
  • L’indispensable place de l’humain! L’IA doit favoriser la prise en charge de tâches à faible valeur ajoutée, ou très répétitives jusqu’à la perte de sens dans le travail… mais elle ne doit pas remplacer l’Humain. Elle doit lui permettre de se concentrer sur des actions plus valorisantes, et épanouissantes.


Une fois que l’on est plus à l’aise et que l’on a co-construit sur ces 4 piliers, on peut converger vers le fait que l’IA va apporter plus de valeur ajoutée dans nos métiers RH, et déterminer les thématiques sur lesquelles réfléchir à son usage en priorité :
  • le recrutement: l’IA va notamment obliger les recruteurs à orienter davantage leurs recherches vers les soft skills.
  • La proximité et la fidélisation des collaborateurs: l’analyse prédictive des données RH va permettre d’optimiser les processus (anticipation des départs de collaborateurs, gestion de l’absentéisme, etc …), les propositions (gestion des performances, rémunérations etc …) et les échanges faits aux collaborateurs.
  • la personnalisation des formations et des accompagnements de développement du personnel (vive l’adaptative learning !)
  • Des Échanges accrus via l’utilisation de chatbots (agents conversationnels)


Nous avons ainsi développé une approche unique d’acculturation et d’expérimentation autour de l’apport de l’IA dans l’évolution des organisations. Merci à nos clients bêta testeurs!

Envie d’en savoir plus, de vous lancer? Contactez-nous.